tel icon+32 (0) 63 216 474

LES POISSONS DE WALLONIE

Barbeau

Poisson Barbeau

L'intérêt de sa pêche 

C'est un des poissons les plus excitants à pêcher au coup.

Il est puissant et sa défense est très dynamique. Les gros peuvent se pêcher aux leurres.
Poisson d'eau vive et de fond par excellence, le barbeau fluviatile a une tête conique et un corps élancé, couvert de petites écailles dorées.
Les nageoires anale et pelviennes sont orangées.
Dans les fleuves, il n'est pas rare de capturer des sujets de 80 centimètres et plus.
Mais la moyenne est de 30-50 centimètres pour 1 à 3 kilos.
D'un naturel grégaire, les barbeaux vivent en groupes, parfois constitués de plusieurs dizaines de poissons.

Répartition et habitat 

Le barbeau a donné son nom à la zone des rivières de plaine qui fait le lien entre la zone à ombre (amont) et la zone à brème (aval).

Excepté la Corse et quelques départements bretons et normands, il est présent partout, sur les fonds caillouteux et sableux des grandes rivières et des fleuves.
Le froid venu, il se réfugie dans les fosses profondes pour hiverner.

Reproduction 

Entre avril et juin, les barbeaux se regroupent dans les eaux rapides.
Les femelles déposent les œufs sur les fonds de galets où ils se collent , en plein courant.
La tête des mâles est alors ornée de boutons nuptiaux.

Alimentation 

Poisson fouisseur, le barbeau se nourrit sur le fond, en soulevant les cailloux, de larves, vers, mollusques, crustacés (gammares, petites écrevisses) ainsi que de végétaux et de poissonnets.

Sa bouche infère (placée sous la tête) pourvue de lèvres épaisses et de quatre barbillons est bien adaptée à sa recherche de nourriture.
Le barbeau se pêche entre avril et octobre, surtout au crépuscule et pendant la nuit.
Que l'on choisisse la technique au coup ou à la posée, il faut s'équiper d'un matériel léger ou mi-lourd et il est indispensable d'avoir prospecté les environs au préalable, afin de repérer les bons postes, le barbeau aime particulièrement les tronçons à courant soutenu mais proches de zones plus calmes.
Pour optimiser ses chances, il faut en outre savoir que le barbeau apprécie également les turbulences formées derrière des obstacles, on est donc pratiquement sûr de trouver des barbeaux près de rochers et d'une végétation aquatique abondante.
Intéressantes sont également les eaux à proximité de barrages ou de turbines hydrauliques.
Un autres détail concernant les mœurs du barbeau revêt une certaine importance, ce poisson évolue la plupart du temps à de grandes profondeurs.
Il est conseillé d'éviter les herbiers et de vérifier si l'appât touche le fond.

Bouvière
Le cycle de l'eau en 6 étapes
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
18 Juil 2024

Gardon

1850 Affichage(s)

Ablette

2207 Affichage(s)

Vandoise

1760 Affichage(s)

Vairon

1687 Affichage(s)

Tange

2053 Affichage(s)

NOS PARTENAIRES