visuel-en-cours

Gardon

L'intérêt de sa pêche   C'est le poisson de la pêche au coup par excellence, qui mord à tout et se capture d'un bout de l'année à l'autre. (se référer à l'arrêté Ministériel de la R.W. du 29 janvier 2007(2007/200619)  Son corps fusiforme mais assez haut est entièrement recouvert d'écailles brillantes. Son dos est vert foncé avec des nuanc...
LIRE L’ARTICLE
  83 lectures
83 lectures
visuel-en-cours

Ablette

L'ablette, "Cyprinidés des Eaux Vives" Avec son corps effilé, son dos bleu vert, ses écailles brillantes et nacrées, ses nageoires grises et cette bande aux reflets d'émeraude sur ses flancs, l'ablette est un joli petit poisson, qui vit en bancs serrés, patrouillant sans cesse dans les courants près de la surface, en quête de nourriture. Et c'est c...
LIRE L’ARTICLE
  75 lectures
75 lectures
visuel-en-cours

Vandoise

L'intérêt de sa pêche   Au coup, à la mouche et à la volante, on la pêche toute l'année, de la même façon que l'ablette. Il est interdit de l'utiliser comme vif. Répartition et habitat   La vandoise peuple les eaux rapides rarement en eaux calmes, dès lors qu'elles sont claires et pures et les fonds sableux ou graveleux. Elle s'adapte fac...
LIRE L’ARTICLE
  72 lectures
72 lectures
visuel-en-cours

Vairon

L'intérêt de sa pêche   Il se prend facilement, notamment à la carafe, un récipient spécialement conçu pour sa capture. C'est surtout un très bon vif pour pêcher les carnassiers. Plus petit poisson de nos eaux douces (4-7 cm et 10 grammes), il vit en bancs de centaines voire de milliers d'individus. Son corps est cylindrique, de marron à gris ...
LIRE L’ARTICLE
  80 lectures
80 lectures
visuel-en-cours

Truite de rivière

L'intérêt de sa pêche   Poisson sauvage, combatif et rusé, la truite fario a tellement passionné des générations de pêcheurs qu'ils pratiquent pour la prendre une multitude de techniques. Sa reproduction est protégée par la fermeture de la pêche entre septembre et mars. Taille légale de capture entre 18 et 25 cm selon les régions. Il existe un...
LIRE L’ARTICLE
  74 lectures
74 lectures