tel icon+32 (0) 63 216 474

LES OISEAUX

Grand cormoran (phalacrocorax carbo)

visuel-en-cours

Le grand cormoran, ou cormoran commun, est un oiseau marin qui appartient à la famille des phalacrocoracidés dont les cormorans sont les seuls représentants.
Cette espèce présente une très large aire de distribution (Europe, Asie, Océanie, Afrique, et une frange est de l'Amérique du Nord), au sein de laquelle on distingue habituellement 5 à 7 sous-espèces.

Caractéristiques

  • Nom scientifique : Phalacrocorax carbo
  • Taille : 90 cm
  • Envergure : 150 cm
  • Longévité : 20 ans
  • Nidification : d'avril à juin

Le plumage du grand cormoran est entièrement noir, à l'exception de la période de reproduction pendant laquelle apparaissent quelques taches blanches, notamment au cou. Les oiseaux les plus jeunes ont un plumage plus clair. Le bec des grands cormorans comporte une large tache jaune à la base, ce qui les distingue, outre leur plus grande corpulence, des autres espèces. Le grand cormoran peut plonger jusqu'à 10 mètres de profondeur pour capturer sa proie, voire 30 mètres.

Comportement

Le grand cormoran ne peut franchir que 50 km pour chercher ses proies : des poissons qu'il pêche en plongeant par intermittence, entre deux parcours à la nage. Ses pattes sont largement palmées et ses yeux sont équipés de cristallins suffisamment déformables pour s'adapter à la vision sous l'eau. Il ne peut toutefois y demeurer longtemps car il ne possède pas comme les autres palmipèdes de glande uropygienne (sur le croupion) permettant d'imperméabiliser son plumage. De ce fait, l'eau mouille son plumage et leste l'oiseau lui permettant d'aller plus en profondeur pour attraper des poissons. De plus, le grand cormoran a l'étrange habitude de nager non pas sur l'eau mais le corps à moitié voire complètement sous l'eau un peu comme un sous-marin dont le périscope sortirait en surface.

Perché ou au sol, il passe parfois des heures à se sécher, ailes et queue déployées (on parle de position en étendard). Ce comportement pourrait également avoir un rôle social et un rôle dans la digestion.

Protection

Considéré, en Europe, comme une espèce menacée dans les années 70, la sous-espèce continentale du grand Cormoran (Phalacrocorax carbo sinensis), ainsi que la sous-espèce marine (Phalacrocorax carbo carbo) ont été protégées dans tout l'espace européen par la Directive oiseaux de 1979. Cette protection a permis la remontée des effectifs européens à partir des pays où l'espèce s'était maintenue (essentiellement Danemark et Pays-Bas). La prolifération de ces espèces oblige la plupart des pays d'Europe à délivrer des autorisations de tirs pour réguler un peu les populations et limiter un peu les dégâts considérables sur l'équilibre écologique des rivières (c'est un oiseau de mer !) et la pisciculture

Nidification

Les mesures de protection et l'accroissement des ressources alimentaires (suite à l'eutrophisation des eaux continentales et côtières) ont permis, à partir du milieu des années 80, une expansion des zones de nidification à toute l'Europe du nord : Danemark et Pays-Bas, mais aussi Belgique, France, Allemagne, Pologne et Suède.

Héron cendré (Ardea cinerea)
Gallinule poule d'eau (Gallinula chloropus )
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
18 Juil 2024

NOS PARTENAIRES